Le terroir

La grande vertu du terroir de Monbazillac est, comme à Barsac ou Sauternes, sa propension à la pourriture noble. C’est l’action du Botrytis cinerea, ce champignon microscopique, qui va transformer les grains de raisins durant les chaudes arrière-saisons, pour offrir son sucre miraculeux aux célèbres liquoreux. Le Monbazillac, si renommé au 17e siècle avait profité de l’exode des protestants en Hollande à la suite de la révocation de l’édit de Nantes. Ces exilés devinrent les prescripteurs zélés de ces grands vins blancs liquoreux, forts appréciés de leurs hôtes. Quatre siècles plus tard, le Monbazillac revendique toujours cette notoriété, grâce au savoir-faire de ses vignerons passionnés et opiniâtres, conjuguée à une implication scientifique qui a forgé la qualité des grands crus du vignoble.

Contactez nous

Nous sommes là pour répondre à vos questions

Restez connecté

Suivez toute l'actualité du château sur facebook
Vous êtes ici : Accueil Le château Le terroir