Travaux1999
La tempête de décembre 1999 ayant endommagé une grande partie des couvertures, une étude descriptive et estimative est confiée à l’architecte en chef des monuments historiques afin de définir les restaurations. Cette étude approuvée en février 2000 prévoyait la découverture et repose des parties les plus atteintes ainsi que la réfection des charpentes correspondantes et la reprise des menuiseries de certaines lucarnes. Les travaux se sont déroulés en une tranche unique du 18 septembre 2000 à décembre 2002.

Travaux2002
Les murs des douves, du pont fixe et de clôture du château ont été reconstruits à l’identique. Certaines maçonneries étaient complètement effondrées, les arases en moellons et les pierres de couronnement étaient ponctuellement désorganisées sur la totalité des élévations des maçonneries ; ces désordres avaient principalement pour origine l’absence d’évacuation des eaux de pluie, la prolifération de végétation parasite et… le temps. Les travaux  ont  porté sur le remontage des murs avec la mise en place de barbacanes afin de permettre un écoulement naturel des eaux de pluie infiltrées. Les fissures ont été remaillées et coulinées, les arases restituées, les pierres de couronnement remplacées et complétées.

Les murets de la cour sud ont été remontés après suppression de la végétation ; les grilles ont été traitées et scellées. La rampe d’accès aux douves, située à gauche du pont a été déblayée et repavée en pierre de réemploi. Le petit muret de soutènement ouest formant une terrasse contre le mur de clôture a été rebâti à l’identique après que les terres aient été reprofilées pour conduire les eaux de ruissellement. Le sol à l’entrée du portail sud a été repris en calade de moellons d’après les dispositions anciennes.

château de Monbazillac travaux 2010Remplacement de la totalité des menuiseries à petits bois sur les 4 niveaux des façades sud et est, par des menuiseries à vitraux rectangulaires pour redonner une homogénéité et une cohérence aux élévations du château qui présentent leur disposition originale puisqu’elles étaient à l’origine équipées de vitraux. Les précédentes menuiseries changées aux XIX° et XX° siècles étaient sujettes aux infiltrations d’eau, pratiquement hors d’usage, et présentaient une disparité de styles et de découpage.

Château de Monbazillac travaux 2012Remplacement de la totalité des menuiseries sur les 4 niveaux des façades nord et ouest par des menuiseries à vitraux rectangulaires. Les tableaux ont été restaurés et purgés des éléments métalliques scellés (anciens gonds de volets extérieurs) et les parties hautes (les deux niveaux de lucarnes au dessus du chemin de ronde) nettoyées, restaurées et rejointoyées.

Château de Monbazillac travaux 2013Nouvelle tranche qui s’inscrit dans la continuité des travaux sur les maçonneries hautes. Cette programmation comportera l’application d’un traitement généralisé pour supprimer les lichens qui se développent de manière importante, le nettoyage afin de retrouver la couleur originelle de la pierre et la restauration  des élévations extérieures qui se limitera en général, à un simple rejointoiement.

Contactez nous

Nous sommes là pour répondre à vos questions

Restez connecté

Suivez toute l'actualité du château sur facebook
Vous êtes ici : Accueil Les travaux